Un conteur pas comme les autres

Pourquoi ? Qu’a-t-il de particulier ?

Tout d’abord, on ne lui a  jamais raconté d’histoires quand il était petit.

Alors, comment a-t-il aimé les histoires ?

En écoutant les hommes politiques. Il les trouve bons conteurs parce qu’ils donnent l’impression de croire les histoires qu’ils nous racontent.

Mais, alors, il n’a pas de références dans le monde des contes ?

Si, bien sûr. Il a fait des stages animés par des conteurs professionnels. Et puis, il a beaucoup travaillé dans les centres de vacances où il racontait des contes traditionnels aux enfants. Il faut dire qu’il est animateur BEATEP. Maintenant, il crée ses propres spectacles pour les enfants, mais aussi pour les adultes.

On sent bien que Coluche  est son premier modèle… Il raconte du Coluche ?

Non, il lui ressemble juste un petit peu. Puis il lui a piqué certaines expressions.

Ha oui, lesquelles ?

Je veux bien t’en dire une, mais pas les autres. Va l’écouter sur scène.

Si aujourd’hui je parle beaucoup, c’est pour me rattraper. Quand j’étais petit, je croyais que je m’appelais silence.